"Human after all, s’amusait Daft Punk en 2005, comme si on avait besoin de ce rappel pour se souvenir que dans toutes les meilleures musiques électroniques, un cœur bat dans chaque robot. C’est la même belle histoire que racontent les Calaisiens de You Man, découverts avec le clip zinzin de Birdcage, puis avec un album Spectrum of Love qui résumait une vie de débauche et de bamboche, entre désœuvrement et illuminations.

Cette histoire, c’est celle de deux garçons pour qui la house ou la techno de l’adolescence ne peuvent rester confinées, aseptisées dans des ordinateurs proprets et des règles étouffantes, mais doivent au contraire suer, fuguer, jurer, se planter, rire, pleurer, rêver.

La scène est donc l’habitat naturel de cette musique libre de ses mouvements et envies, aussi castagneuse que méditative, et soupe au lait parce que fondamentalement humaine. La nouvelle vague de l’electro française, gorgée de soul et de bonté."

- JD Beauvalet (Les Inrockuptibles) -